Le projet

MIGRACTION, GENERATIONS EN MOUVEMENT

Les Vallées de Stura et Ubaye ont toujours été au cœur de mouvements migratoires de type économique : du versant italien, on se déplaçait vers la France pour trouver un travail saisonnier et de la France les commerçants itinérants arrivaient en Italie. De Barcelonette beaucoup sont allés jusqu’au Mexique à la recherche de fortune.

De là part l’idée du projet : retracer la route antique des migrations, développant un parcours physique et intellectuel dédié aux visiteurs à pied et en VTT, qui permette de relier Caraglio à Barcelonette. Cette route intègre les parcours des mouvements migratoires « outdoor » avec des moments de pause dans les lieux culturels et environnementaux emblématiques du territoire, où l’on peut trouver des lieux de restauration et d’animation.

Le parcours devient donc l’occasion de réfléchir sur le thème de la migration, entendue tant comme mouvement de déplacement à la découverte de lieux caractéristiques d’une mémoire vive, que comme mouvement de retour à la montagne, pour les jeunes qui veulent relever ce défi et entreprendre de nouvelles professions dans le domaine du tourisme, de l’artisanat, de la conservation du patrimoine environnemental et culturel.

Ce chemin de découverte permet de promouvoir le tourisme sur le territoire des vallées Stura et Ubaye, et de générer dans le même temps un développement local, concret et durable.

Chiffres clés :

Budget total Budget FEDER Contreparties
Italie 1 150 315,29 € 977 767,99 € 17 547,30 €
France 459 000,00 € 390 150,00 € 68 850,00 €
Total 1 609 315,29 € 1 367 917,99 € 241 397,30 €


ACTIVITÉS, RÉSULTATS, IMPACTS :

Le projet entend valoriser les éléments architecturaux et culturels remarquables du territoire, en les faisant devenir points cardinaux d’un parcours en pleine nature, qui bénéficie des innombrables sentiers existants le long des deux vallées.

Grâce à des interventions matérielles de restauration et de remise en fonction, le Filatoio Rosso de Caraglio, le bourg Paraloup, le Fort Albertino de Vinadio et le Musée de la Vallée de Barcelonette deviennent, de cette manière, des lieux d’accueil touristique (point d’information, forêt, centre oenogastronomique) et de récits de la migration et du retour (installations artistiques, salles de spectacle et expositions temporaires).

La revalorisation sociale et productive du territoire est promue à travers des laboratoires didactiques, des stages et des rencontres avec la population et les commerçants locaux. Le concours « Ecole des jeunes Agriculteurs de Montagne » est également un outil de promotion qui sélectionne 5 jeunes pour suivre une formation spécifique destinée à l’installation en montagne de nouvelles activités productives soutenables.

A la fin de ce projet, un pack de commercialisation touristique du parcours est proposé, avec le développement d’une Carte Circuit Migracard qui promeut ce nouvel itinéraire. A l’occasion du lancement est prévue l’élaboration d’un pack « eductour », destiné aux acteurs du tourisme, journalistes et blogueurs, avec lesquels sont proposées des animations culturelles sur le territoire, manifestations d’art participatif et représentations théâtrales.

carte

Le programme Alcotra

ALCOTRA, Alpes Latines COopération TRAnsfrontalière, est un des programmes de coopération transfrontalière européenne. Il couvre le territoire alpin entre la France et l’Italie.

2014-2020 représente la cinquième période de programmation ALCOTRA. Depuis 1990, le programme a cofinancé près de 600 projets pour environ 550 millions d’euros de subventions européennes.

Objectif général

Améliorer la qualité de vie des populations et le développement durable des territoires et des systèmes économiques et sociaux transfrontaliers grâce à une coopération touchant l’économie, l’environnement et les services aux citoyens.

Thématique

- Innovation appliquée
- Environnement mieux maîtrisé
- Attractivité du territoire
- Inclusion sociale et la citoyenneté européenne

Bénéficiaires potentiels

Les administrations publiques, les PME, les organismes de formation, les universités et centres de recherche, les associations, les parcs naturels, les chambres consulaires, les pôles d’innovation et les filières d’entreprises.

Evolution sur la période 2017-2020

- Une Ambition financière renforcée (198,80 M€ contre 149,70 M€ pour la période 2007-2013)
- Une Nouvelle autorité de gestion : la Région Auvergne Rhône-Alpes
- Un Secrétariat conjoint basé à Turin
- Des procédures de dépôt et de gestions des dossiers dématérialisées grâce à l’outil Synergie CTE

www.interreg-alcotra.eu